Enfance en danger
Retour à l'école avec masque

PASCAL SACRÉ

les enfants et les adolescents ne sont pour ainsi dire pas concernés par la maladie COVID-19. Ils ne sont presque pas atteints eux-mêmes et ne participent à la transmission du virus que de façon négligeable. Le masque peut engendrer plus de contaminations par plusieurs mécanismes : Les conséquences des mesures antisociales imposées, dont le port obligatoire et continu du masque ou la distanciation à outrance, sont néfastes et sérieuses.

equipe-pascal-sacre.jpg

BILAN BÉNÉFICE/RISQUE

D'un côté, il y a le principe de précaution. On oblige le masque pour tous les enfants car... on ne sait jamais...

 

De l'autre : des risques langagiers, d'apprentissage, de relation, de communication, des risques psychologiques...

Le bilan est lourd.

De nombreux professionnels alertent sur le rapport bénéfices/risques très défavorable du port du masque à l’école.

Schoolgirl with Mask

PSYCHOLOGIE

« Autour du masque vont se déployer de multiples attitudes : opposition à l’adulte ou au système scolaire, honte de soi, culpabilité de ne pas l’avoir porté, mal-être chronique dans un contexte anxiogène. Le risque est celui d’une double culture de la soumission et de l’anxiété. 

Car qu’est-ce que ça renvoie dans le lien à l’autre ? Est-ce que l’autre est dangereux ? Suis-je, moi-même, dangereux pour les autres ? Vais-je contaminer mes parents, mes professeurs, mes grands-parents ? Ça interroge pour la suite, sur les conséquences.».

Image de Kelly Sikkema

MOBILISATIONS

« Pourquoi leur faire subir tout ça ? » Des parents, des professionnels se mobilisent contre l'obligation du  port du masque à l’école.

De nombreuses manifestations ont eu lieu dans toute la France.

Parallèlement, Me Clarisse Sand, avocat au barreau de Paris, spécialiste des libertés publiques mène une autre action au  Conseil d’Etat pour faire retirer l’obligation du masque à l’école.

Manifestation publique

COMMENT ENCORE ENSEIGNER?

Le masque a été devenu obligatoire dans les écoles. Les enseignants, le personnel éducatif et les enfants doivent le porter.

On enseigne, on apprend... masqués. Et ce depuis plus d'un an.

Or, cette obligation semble absolument contradictoire avec la mission principale de l'enseignant.

Voici un exemple, pour le cycle 3 (CM1-CM2 et 6ème)

Math Teacher With Face Mask

FAIBLE TRANSMISSION

De nombreuses études démontrent que la transmission du covid entre enfants et entre enfants et adultes est très faible.

Les résultats d'une dernière étude, appelé VIGIL, menée par des pédiatres sur 4000 enfants indique que l'école joue un rôle mineur dans la transmission du virus.

Et pourtant, on continue à faire porter le masque aux enfants.

On continue de fermer les écoles...

Mère avec ses deux enfants

DÉVELOPPEMENT

Chaque jour, les enfants sont confrontés à des visages tous semblables, masqués. A la crèche, avec leur assistante maternelle.

Certains bébé n'ont, à ce jour, vu que des adultes masqués...

 

Pourtant, ces enfants sont en plein apprentissage du langage et de la socialisation. Des psychologues s'inquiètent de réelles perturbations dans le processus de développement

de l'enfant.

Les enfants de l'école

ENFANTS VACCINÉS

Le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale se positionne en faveur de la vaccination des enfants et adolescents, sous réserve de s’assurer de la sécurité et de l’efficacité des vaccins.

 

L’autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech a par ailleurs été étendue aux adolescents âgés de 12 à 15 ans aux États-Unis.

Le projet du vaccin sur les enfants est clairement sur la table...

Un enfant vaccination

ILS OSENT PARLER

Dans le monde des enseignants, aussi surprenant que cela puisse paraître, on observe un incroyable silence, une acceptation hallucinante.

Que les enfants soient séparés, masqués, testés, cela ne semble indigner aucun professeur, aucun directeur. Tout le monde semble se taire, accepter, obéir.

Sauf quelque uns qui, indignés, osent prendre la parole, témoigner, questionner.

Et cela fait du bien...

Microphone