Expérience médicale
Vaccination

Même pas un vaccin

Pas un vaccin mais une thérapie génique

 

La thérapie génique est une méthode consistant à introduire des acides nucléiques (ADN ou ARN) dans les cellules d'un organisme pour y corriger une anomalie, comme une mutation, à l'origine d'une pathologie. Il s'agit souvent d'apporter un gène normal et fonctionnel (transgène) dans une cellule où le gène présent est altéré.

Le vaccin contre la covid 19 n'est donc pas, à proprement parler, un vaccin mais bien une thérapie génique.

 

 

Une phase expérimentale

 

Bien plus, cette thérapie génique est expérimentale, car la phase expérimentale n'est pas terminée (c'est la phase III), c'est une phase d'évaluation de l'efficacité et des effets secondaires d'une thérapie et qu'à la fin de cette phase (fin 2022 à 2023 : ce sont les dates prévues), l'évaluation sera terminée et que nous pourrons dire si, oui ou non, ce produit peut être mis sur le marché s'il est sécuritaire.

Se faire vacciner, c'est, en réalité, accepter de faire partie de la phase expérimentale. Cela signifie qu'on est volontaire pour une expérience médicale. Ce n'est pas qu'on est vacciné ou pas vacciné, on est participant volontaire à une expérimentation médicale

consentement4.JPG
micheline.JPG

Alors que les premiers vaccins contre le Covid19 arrivent sur le marché et sont déployés au Royaume-Uni et en Russie, l’OMS écarte l’idée d’une vaccination obligatoire.

 

L’agence internationale craint, en effet, qu’une telle mesure provoque une confiscation des stocks de doses par les pays les plus riches au détriment des plus pauvres et que le consentement des populations ne soit pas au rendez-vous.